sapin

C'étaient des beaux sapins les plus beaux de la forêt... ils vivaient heureux, les oiseaux les enchantaient avec leurs gazouillis. Ils étaient toujours habillés de vert été comme hiver, parfois il se couvrait d'un grand manteau blanc, ils étaient les rois de la forêt. A l'automne quelques ramasseurs de champignons venaient leur rendre visite ainsi que parfois les chasseurs mais ils étaient les maîtres des bois. Puis un beau matin quelques hommes venus dont on ne sait d'où choisirent les plus beaux, les plus majestueux, les plus fiers ceux que leurs cimes regardaient le ciel comme une flèche montrant le firmament.
Ils furent vite tronçonnés, empaquetés dans un filet, chargés dans un camion et ils partirent à travers la France. Ils quittèrent leurs belles montagnes pour rejoindre des points de ventes ou les entassaient pèle mêle et des enfants avec leurs parents en choisissaient un pour l'emporter chez eux.
Et là ils le parèrent comme l'idole du moment des guirlandes lumineuses et brillantes, l'étoile tout en haut égaye sa cime. On le décorera des boules multicolores des friandises et des sujets en tout genre. On s'extasie devant lui, on le flatte on le trouve le plus beau. Un soir il se retrouve envahit de cadeaux et au matin d'enfants qui sont de trouver au pied du sapin tous les joujoux qu'ils ont commandés au père Noël.
Qu'il est beau notre sapin, toute la journée il fera parti de la fête.
Et puis la nuit viendra ses feux seront éteints et au petit matin on le dépouillera de tous ses attributs de fête et on le jettera sans pitié à la poubelle.
Et le beau sapin s'en est allé aux pays des sapins dans un monde meilleur. Les enfants ont vite oublié cet ami de quelques jours pour s'amuser avec leurs nouveaux jouets qu'ils s'empresseront vite aussi de laisser traîner dans un coin.


TN_17278_joyeux_noel